Pasteur & Koch: un duel de géants dans la guerre des microbes

Docu-fiction

L’un est français. Il est devenu mondialement célèbre pour avoir mis au point le vaccin contre la rage.

L’autre est allemand. Pour avoir découvert le bacille de la tuberculose, il obtiendra le prix Nobel de médecine.

Louis Pasteur et Robert Koch sont contemporains. Plusieurs avancées médicales majeures sont nées du produit de leurs travaux. Mais c’est une rivalité profonde et exacerbée par des sentiments nationalistes qui fut à l’origine de cette émulation.

En 1870, la guerre franco-allemande est un drame pour le germanophile Louis Pasteur. Il en nourrit une rancune à l’égard de l’Allemagne qui se traduit par une compétition acharnée avec un jeune scientifique d’outre-Rhin en pleine ascension : Robert Koch. Devenus l’un et l’autre des célébrités nationales et alors que les relations franco-allemandes entrent dans une des périodes les plus tendues de leur histoire, les deux scientifiques s’affrontent sur tous les terrains. C’est à celui qui fera la plus grande découverte. Chacun construit son institut, recrute de nouveaux disciples. Sous-tendue tant par des considérations nationalistes que par la lutte des ego, la rivalité entre Pasteur et Koch et, plus généralement, entre leur deux écoles dura environ vingt ans. Mais loin de ralentir la science, elle semble l’avoir fait progresser plus rapidement.

Détails

  • Arte
  • 90'
  • 2018

Auteur Réalisateur

  • Mathieu Schwartz

Coproduction

  • Arte